Foire aux Questions

Qu’est-ce que le Mouvement Mondial en faveur des Enfants?

Le Mouvement Mondial en faveur des Enfants (MME) est une organisation internationale qui vise à unir les efforts d’organisations, de citoyens et d’enfants pour construire un monde digne des enfants.
Le MME a été crée suite a l’exceptionnel succès de la campagne “Say Yes for Children”, qui a permis de faire en sorte que la Session extraordinaire des Nations Unies consacrée aux enfants en 2002 décide d’apporter son soutien à la mobilisation de citoyens et d’enfants venus de familles, de communautés, de la sociétés civile et d’organisations de toutes sortes et de tous les pays, pour créer un Mouvement mondial en faveur des enfants.

[ en savoir + ]

Quelle est l’histoire du MME?

Le Mouvement pour les Droits de l’Enfant existe depuis le début du vingtième siècle, lorsque des citoyens, des institutions publiques et des ONG ont commence à unir leurs efforts pour améliorer le lot des enfants partout dans le monde. Au cours des dernières années, le Mouvement a connu une croissance exponentielle et amélioré sa cohérence, avec la signature et l’entrée en vigueur de la Convention internationale des droits de L’Enfant (1989) à l’occasion du 30ème anniversaire de la « Déclaration des droits de L’Enfant ».

C’est à l’occasion de la Session extraordinaire que le nom « Mouvement Mondial en faveur des Enfants » a été utilisé pour la première fois, avec plus de 94 million de votants dans la campagne Dites oui pour les enfants, pour améliorer la vie des enfants du monde entier.

[ en savoir + ]

Quels ont été les accords trouvés par l’ONU lors de la session extraordinaire consacrée aux enfants en 2002?

En 2002, l’Assemblée Générale des Nations Unies a obtenu des accords sur les points suivants :

Article 62: "Nous nous engageons de nouveau ici à n’épargner aucun effort pour continuer
de bâtir un monde digne des enfants, en tirant parti des acquis des dix dernières années et en nous inspirant du principe selon lequel la priorité absolue doit aller aux enfants. En solidarité avec un large éventail de partenaires, nous conduirons un mouvement mondial en faveur de l’enfance de manière à créer une dynamique de changement irréversible." Article 62, Section D, Un monde digne des enfants, Rapport de la session extraordinaire consacrée aux enfants de l’Assemblée Générale des Nations Unies, (A/S-27/19/Rev.1)
Quelles sont les organisations qui soutiennent le Mouvement Mondial en faveur des Enfants?

Toute personne souhaitant se battre pour les droits de l’enfant peut participer au Mouvement Mondial en faveur des Enfants. Le nom, le logo et les principes du Mouvement Mondial sont une bannière, un signe de rassemblement pour tous ceux qui se battent pour les droits de l’enfant, afin qu’ils puissent exprimer leur solidarité. En rejoignant le Mouvement Mondial en faveur des Enfants dans la section « Nous rejoindre », vous adhérez à ses principes et devenez une partie intégrante de l’organisation.

Comment le Comité de Convocation (CC) gère-t-il les questions de droits de l’enfant?
  1. Une démarche basée sur les droits de l’enfant : Le CC se concentre sur la réalisation des droits de l’enfant tels qu’ils sont définis par la Convention internationale des droits de l’enfant. La reconnaissance de cette démarche implique qu’il n’y a pas de compromis possible en matière de droits de l’enfant, et que le CC s’implique de manière radicale pour les défendre.
  2. La participation des enfants : La participation des enfants est au cœur même des activités du CC. Les meilleurs défenseurs des droits des enfants sont les enfants eux-mêmes. Ceux qui sont marginalisés, vulnérables ou qui vivent dans la pauvreté sont mieux capable de comprendre comment cela affecte leur vie quotidienne, et devraient être en mesure de participer pleinement à la planification et à la mise en œuvre des solutions. Les enfants jouent un rôle actif au sein du MME, principalement aux niveaux local et national, mais également international. Cela permet de garantir leur implication dans la gouvernance du MME, ainsi que dans ses activités.
  3. Egalité des sexes : les filles et les garçons ont les mêmes droits, et le CC porte une attention toute particulière au principe de parité. Cela implique une approche sensibilisée au problème des inégalités, et la prise en compte particulière des droits des filles. De plus, le CC porte une attention particulière au respect de la diversité, du pluralisme, de la tolérance et à la recherche de la convivialité, dans une démarche qui vise à éliminer toute forme de discrimination.
  4. Une démarche globale et multisectorielle : ces organisations intègrent des groupes très divers, afin de promouvoir un mouvement qui aura pour but de créer une communauté très large en faveur des enfants. Le groupe vise à créer des partenariats avec les coalitions nationales, régionales et internationales existantes qui se battent aujourd’hui pour les droits de l’enfant. La démarche est globale, et cherche à éviter l’adoption de points de vue partiaux, ainsi qu’à reconnaître l’indivisibilité des droits de l’enfant.
  5. Une réforme institutionnelle et à long terme : Ces organisations portent ensemble une attention particulière au militantisme En ce sens, elles se concentrent sur des actions de lobbying pour un changement institutionnel qui créera les conditions de la mise en œuvre totale de la Convention internationale des droits de l’enfant.
  6. Enracinée au niveau local, pertinent au niveau mondial : Le CC est de nature participative, et considère l’impact qu’il peut avoir aux niveaux local et national comme la base de son efficacité au niveau mondial. Le travail du CC commence donc au niveau des communautés, et se développe ensuite afin d’avoir un impact mondial.

 

Qui sont les membres du Mouvement Mondial en Faveur des Enfants, comment peut-on devenir membres et y contribuer?

Le Mouvement Mondial en Faveur des Enfants n’est pas une organisation de membres. Il est composé d’un Comité de Membres qui se réunit (Enda Tiers Monde, Plan International, Redlamyc, Save the Children, World Vision and Unicef) avec le but de permettre aux personnes et aux organisations d’adhérer à ses principes et à ses valeurs. En s’inscrivant formellement au Mouvement Mondial en Faveur des Enfants, les personnes et les organisations feront partie de l’annuaire et recevront régulièrement des informations à propos des actions menées et de comment faire partie des processus régionaux et internationaux liés aux droits des enfants. On demandera aux organisations inscrites de s’impliquer dans quelques-unes des campagnes et des consultations internationales du Mouvement Mondial en faveur des Enfants.

Qui peut utiliser le logo du Mouvement Mondial en Faveur des Enfants?

Le nom et le logo sont offerts à ceux qui défendent les droits des enfants, comme un moyen d’exprimer leur solidarité et comme point de référence commun. Tous ceux qui s’engagent en faveur de la réalisation et du respect des droits des enfants comme l’établit la Convention des Droits de l’Enfant, sont encouragés à utiliser le nom et le logo du Mouvement Mondial en Faveur des Enfants.

Qu’est-ce qui tient ensemble et unit les organisations adhérant au Mouvement Mondial en Faveur des Enfants? Quels sont leurs objectifs?

Le ciment qui lie le Mouvement Mondial en Faveur des Enfants est l’aspiration au respect total de la Convention des Droits de l’Enfant, à savoir l’instrument des droits de l’homme le plus universel focalisé spécifiquement sur les enfants. En outre, il souscrit pleinement les deux protocoles additonnels: l’un sur l’implication d’enfants dans les conflits armés et sur le trafic d’enfants et l’autre sur la prostitution des mineurs et la pornographie enfantine. Ces deux protocoles ont été élaborés et adoptés en 2000. Aucune organisation toute seule ne peut réaliser cette vision.

Bien des questions qui ont à voir avec les droits des enfants ont déjà été abordées et des campagnes sont en cours comme par exemple des campagnes pour l’annulation de la dette ou sur l’éducation pour tous. Pendant la dernière décennie, de nombreux partenaires ont adopté une approche fondée sur les droits en travaillant avec les enfants et ensemble ils ont fait des progrès importants. Quelques exemples significatifs portent sur la campagne contre les mines antipersonnel, la campagne pour arrêter l’utilisation des enfants-soldats et des efforts ont été réalisés pour aborder le problème de l’exploitation des enfants et d’autres formes de violence contre les enfants.

Comment pouvons-nous collecter pour le Mouvement Mondial en Faveur des Enfants?

Le Mouvement Mondial en Faveur des Enfants est une manière pour accroître les ressources financières disponibles en faveur des enfants. Le Mouvement Mondial en faveur des Enfants ne vise pas à collecter, mais plutôt à sensibiliser aux droits des enfants et à s’engager pour faire respecter ces droits. Par conséquent, il devrait créer un environnement favorable dans lequel toutes ces organisations puissent s’assurer le soutien dans leur travail. Cependant, le Secrétariat du Mouvement Mondial en faveur des Enfants n’est pas un organisme accordant des subventions.

Comment est-ce qu’une société du secteur privé peut prendre part au Mouvement Mondial en faveur des Enfants?

Le Mouvement Mondial en faveur des Enfants n’est pas une organisation de membres, mais une alliance de protagonistes qui partage un objectif commun. Tous ceux qui veulent faire du monde un endroit meilleur peuvent y prendre part. Vous pouvez vous inscrire au Mouvement Mondial en Faveur des Enfants soit en tant qu’organisation soit à titre individuel et nous faire savoir comment vous allez améliorer le monde pour les enfants.

Quel rôle est-ce que Nelson Mandela et Graça Machel jouent au sein du Mouvement Mondial en Faveur des Enfants?

Nelson Mandela et Graça Machel sont les parrains du Mouvement Mondial en Faveur des Enfants, ses porte-paroles et ses leaders inspirationnels. En tant qu’acteurs extrêmement importants au sein du Mouvement Mondial en Faveur des Enfants, Nelson Mandela et Graça Machel impliquent des leaders politiques, de la société civile, religieux, des jeunes dans la campagne visant à améliorer les vies des enfants partout dans le monde. Nelson Mandela et Graça Machel font fonction de catalyseurs quand il s’agit de pousser ces leaders à prendre des engagements spécifiques et à mener des actions concrètes en vue d’améliorer le bien-être des enfants.

Qu’est-ce que c’est que la Convention des Droits de l’Enfant?

La Convention des Droits de l’Enfant, également connue comme CIDE, constitue le premier instrument international légalement contraignant, approuvé par les Nations Unies en 1989 dans le but de sauvegarder les droits des enfants. Cette Convention définit les droits des enfants en termes civils, politiques, économiques, sociaux et culturels. Les Nations ratifiant cette Convention internationale doivent la respecter conformément au droit international. Les quatre principes centraux de la Convention sont la non-discrimination; le dévouement aux meilleurs intérêts des enfants; le droit à la vie, survie et développement; et le respect pour les opinions des enfants. Le Comité des Droits de l'Enfant des Nations Unies veille à ce que la Convention soit respectée.

Au mois de Novembre 2009, 194 pays ont ratifié, accepté et accédé à la Convention (quelques pays ont exprimé des réserves ou des interprétations), entre autres tous les pays membres des Nations Unies, à l’exception de la Somalie et des États-Unis. La Somalie a annoncé qu’elle ratifierait la Convention à bref délai. Le Mouvement Mondial en Faveur des Enfants soutient la pleine réalisation de la Convention des Droits de l’Enfant.

Qu’est-ce que c’est que la campagne ‘Say YES for Children’?

Cette campagne a été lancée en Avril 2001 et demandait à des millions de personnes du monde entier de soutenir le cri de ralliement du Mouvement Mondial en Faveur des Enfants. La campagne avait pour but de rallier les personnes autour de 10 principes (impératifs) visant à améliorer et protéger les vies des enfants. Voilà les 10 principes:

1. Ne marginaliser aucun Enfant
2. Les Enfants au premier rang
3. Des soins pour tous les Enfants
4. Combattre le VIH/SIDA
5. Arrêter de faire du mal et d’exploiter les Enfants
6. Prêter attention aux Enfants
7. Éduquer tous les Enfants
8. Protéger les Enfants de la guerre
9. Protéger la Planète pour les Enfants
10. Combattre la pauvreté: investir dans les Enfants.

Plus de 94 millions de personnes de 194 pays ont adhéré à la campagne “Dites oui pour les Enfants”. À travers le vote, ils ont convenu tous ensemble que l’éducation (impératif 2) doit représenter une priorité si l’on veut assurer aux enfants un avenir meilleur.

Les messages de la campagne “Dites oui pour les Enfants”, provenant des communautés locales et du cyberespace, ont été présentés à l’occasion de la Session Spéciale des Nations Unies sur les Enfants qui s’est tenue en Mai 2002. Un groupe d’enfants a présenté les résultats de la campagne à Nelson Mandela et à Graça Macel. Les 10 impératifs sur lesquels on a voté au cours de la campagne, sont devenus la base du document final de la Session Spéciale des Nations Unies, à savoir “Un monde propre pour les enfants”.

La campagne a inspiré un mouvement populaire sans précédent qui a rapproché les enfants, leurs parents et leurs grands-parents, des familles dans les villes et dans les villages dans tous les pays et sur tous les continents du monde: ils se sont tous engagés pour créer un monde meilleur pour les enfants.

Creative Commons License
Creative Commons Spain License 3.0

GMC at JUMO GMC at Twitter GMC at LinkedIn GMC at Delicious GMC at Facebook Bookmark and Share